Firewolf

Réussir sa campagne d’e-mailing

En quelques années, les secteurs du digital et du web ont considérablement évolué. Les moyens d’attirer des clients et des visiteurs sur son site web se sont métamorphosés, des réseaux sociaux au mailing. Et pourtant l’envoi de mails reste un canal d’échange privilégié par beaucoup d’acteurs du numérique. En effet, bien qu’ayant des problématiques très particulières, les campagnes d’emailing ont un taux d’ouverture et un ROI (Retour sur Investissement) plus élevés que les autres techniques de publicité. Pour réussir à garder ces avantages, il faut bien gérer en amont de vos campagnes les problèmes qui se posent et être rigoureux. Découvrons ensemble notre guide pour appréhender ces problèmes et apprendre à les résoudre ! 

Définissez un objectif pour votre campagne d’emailing

Avant de rédiger le contenu de vos mails, la clé pour réussir sa campagne est de définir clairement son objectif. Attention, il ne doit y avoir qu’un seul objectif pour plus d’efficacité ! Il est ainsi plus facile de ne pas se disperser et produire un contenu en adéquation avec vos cibles. Le message doit être clair et correspondre à un objectif précis.

L’objectif d’une campagne guidera l’écriture de votre mail (objet, contenu, image, …). Voici quelques exemples d’objectifs  :

  • générer des leads et les convertir en client
  • faire la promotion d’une nouvelle offre
  • offrir du contenu pour fidéliser vos clients
  • demander leur avis à vos clients
  • etc…

 

Généralement, une campagne avec un mauvais taux de clic est une campagne dont l’objectif n’a pas été clairement défini au préalable.

Choisissez un objet de mail simple et pertinent

L’objet de votre mail est la première chose que va regarder la personne contactée. Pour éveiller sa curiosité, rédigez un objet accrocheur mais simple. Il doit donner envie d’ouvrir le mail. Un objet impertinent, trop long ou publicitaire et il est certain que votre mail sera classé dans les non-lus, et ce même avec un contenu de grande qualité. Certains objets avec des caractères spéciaux (exemple : $$) sont directement classés comme “Spam”.

Si vous avez le temps, vous pouvez personnaliser l’objet de votre message en fonction de chacun. Utiliser le prénom ou le nom de la personne contactée en suscitant une émotion : c’est le meilleur moyen de donner envie d’ouvrir le mail.

Envoyez votre mail aux bonnes personnes

Il est très important pour votre campagne d’emailing de sélectionner les personnes que vous allez contacter. Tout le monde n’est pas intéressé par le même contenu. Référez-vous à votre objectif principal ! Il doit vous permettre de cibler les personnes potentiellement intéressées par le contenu de vos mails.

En envoyant des mails à des personnes qui ne sont pas intéressées par vos offres ou votre contenu, vous risquez d’avoir de très mauvaises statistiques de campagne (faible taux d’ouverture, désabonnements…). 

Analysez les performances de vos campagnes

Prenez le temps d’analyser les performances de votre campagne et leur signification. C’est grâce à ces analyses et en multipliant les tests lors des différentes campagnes que vous arriverez à améliorer considérablement votre façon de faire et votre efficacité. Vous saurez alors affiner le contenu de vos mails et mieux comprendre vos contacts. 3 facteurs sont à analyser lors d’une campagne d’e-mailing : 

 

  • Le taux d’ouverture. C’est le rapport entre le nombre de mails ouverts et le nombre d’emails envoyés. Un bon taux d’ouverture varie entre 25% et 50%. Un mauvais taux d’ouverture peut avoir pour cause un nom d’expéditeur non professionnel, un objet pas assez incitatif ou un objet considéré comme « Spam » (voir petit 2 !).
  •  Le taux de clic. C’est le rapport entre le nombre de clics sur les liens de vos mails et le nombre de mails envoyés. Si ce taux est élevé, votre cible est à votre écoute. Un bon taux de clic varie entre 5% et 10%. Un mauvais taux de clic a souvent pour cause un contenu qui n’est pas en accord avec ce que recherche le client ou alors votre lien est mal présenté ou pas assez attrayant.
  • Le taux de désabonnement. C’est le rapport entre le nombre de désabonnements à la liste de distribution et le nombre de mails délivrés. Un taux de désabonnement acceptable est inférieur à 1%. Un contact se désabonne s’il vous a oublié, si votre fréquence d’envoi est trop agressive ou s’il est agacé par votre contenu, qui ne correspond plus à ses attentes.

Prenez soin de votre boîte mail

Oui Oui, prenez soin de votre boîte mail ! Pour faire simple, cela signifie faire attention à sa réputation et être reconnue comme une boîte mail de qualité qui ne doit pas voir ses mails classés directement dans la boîte “indésirables” des contacts.

La réputation de votre boîte mail est l’élément essentiel à surveiller si vous voulez tenir une campagne d’emailing. Une mauvaise réputation et tous vos mails finiront dans les indésirables avec par conséquent un taux d’ouverture proche de 0.

Voici les 3 éléments à surveiller pour avoir une bonne réputation :

 

  • Les spams. Certains de vos mails arrivent parfois dans les “spams” et il faut surveiller très souvent ce taux. Il ne doit pas dépasser 0,1%. Si ce taux est dépassé (mail trop agressifs ou intrusifs), les conséquences peuvent être désastreuses : lors des campagnes suivantes, vous serez plus souvent envoyé en spam, et ainsi de suite. Il y a de grandes chances que vous n’atteignez plus vos contacts.

 

  • Les mails “bounce”. Ce sont les mails qui ne sont pas délivrés car le contact a signalé votre message comme « Spam » ou en raison d’une erreur. Moins votre boîte mail comportera de mails “bounce”, plus elle sera bien considérée. Si un contact se désabonne, votre boîte mail supprime automatiquement son email de votre liste de contacts.

 

  • Les contacts inactifs. Depuis plusieurs mois, cette personne présente dans plusieurs campagnes n’a pas ouvert vos messages. Si vos messages ne sont pas ouverts, vous perdez en réputation car vos messages sont considérés comme” dérangeants”. Après 6 mois, il est inutile de garder ces contacts : supprimez-les de vos campagnes.

Respectez la loi sur l’utilisation des données

Le plus important dans le démarchage est de respecter la loi. Vos campagnes d’emailing doivent respecter les règles RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données).

N’utilisez que les adresses mails que vous pouvez trouver publiquement ou qu’un contact vous a expressément donné en acceptant de recevoir vos mails. Pensez surtout à inclure un lien de désabonnement dans chacun de vos mails, pour donner à toutes personnes contactées la possibilité de ne plus les recevoir.

Date

Partage !

Articles en liens...

Par quels moyens peut-on communiquer ?

Par quels moyens peut-on communiquer ?

Il existe beaucoup de moyens de communiquer, de façon digitale ou papier. La communication en

4 profils de blogueurs influenceurs utilisés pour accroître la visibilité des entreprises.

4 profils de blogueurs influenceurs utilisés pour accroître la visibilité des entreprises.

Pour une entreprise, il peut être intéressant d’avoir recours à des influenceurs pour différentes raisons.

09 questions à se poser avant de créer son entreprise

09 questions à se poser avant de créer son entreprise

Pensez-vous être prêt à créer votre entreprise ?  Beaucoup rêvent de créer leur propre entreprise,

9 conseils pour (bien) utiliser Instagram

9 conseils pour (bien) utiliser Instagram

Qui dit community management, stratégie digitale et réseaux sociaux dit souvent Instagram. En effet, le

8 clés pour optimiser votre SEO

8 clés pour optimiser votre SEO

Le SEO (Search Engine Optimization) c’est le fait d’optimiser son référencement organique, celui qui n’inclut aucune

6 erreurs à ne pas faire sur votre site web

6 erreurs à ne pas faire sur votre site web

Votre site web est prêt, mais vos statistiques ne sont pas au rendez-vous : peu